Le train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu

Le train d'Erlingen ou La métamorphose de Dieu

"Je plaisante, je plaisante, mais la situation est affreusement désespérée. L’affaire était louche dès le début pourtant, l’ennemi n’est pas tombé du ciel. Quand avons-nous cessé d’être intelligents ou simplement attentifs ?"
Héritière d’un puissant empire industriel, Ute vit à Erlingen, une bourgade cossue du sud de l’Allemagne. Dans des lettres au ton très libre et souvent sarcastique, Ute s’adresse à sa fille Hannah qui habite Londres. Elle lui raconte l’arrivée d’un ennemi fanatique à Erlingen : 'les Serviteurs', qui ont imposé comme loi unique la soumission à leur dieu. Les habitants attendent fiévreusement un train qui doit les évacuer. Mais le train du salut n’arrive pas…